0495 / 60 37 39

Problème de plomberie, qui doit payer ?

Le 01/06/2022

Dans Plomberie

Vous avez des problèmes de plomberie dans votre logement locatif ? Ou vous êtes propriétaire d’un bien loué qui rencontre des problèmes de plomberie ? Qui du propriétaire ou du locataire devra payer la facture ? Découvrez ce dont vous avez besoin de savoir dans cet article… 

Probleme de plomberie qui paye 1

Problème de plomberie, qui doit payer ?

Une fuite d’eau, un problème de tuyaux ou un robinet défectueux sont des problèmes de plomberie qui peuvent arriver dans tous types de biens. En tant que locataire les frais qu’engendrent ce genre de réparations peut vite inquiétés. Alors comment bien réagir face à de telles situations ? Nous vous invitons à lire la suite de notre article…

Qui du locataire ou du propriétaire réglera la facture ?

La résolution de cette question est assez simple mais dépend de chaque situation et type de problème de plomberie. 

En règle générale, les locataires sont chargés de payer les frais liés à la réparation due à l’usure courante de tous biens, dans le cas d’un mauvais entretien des plomberies de cet appartement ou encore en cas de destructions ou casses qui dépassent l’usure normale. Notons ici que même s’il s’agit de frais lourds, s’il s’avère que la responsabilité du locataire soit en cause ce sera à lui de payer tous les frais. 

Le propriétaire lui se charge habituellement de tous les frais lourds comme ceux de réparations ou de remplacements de tuyauterie à la suite de vétusté de celle-ci ou de tout autres éléments de son appartement qu’il loue. Il se doit également de payer dans le cas où le problème existant était déjà présent pour l’ancien locataire. 

Et pour les problèmes de plomberie, qui paye quoi ? 

Nous vous rappelons que chaque situation est différente, nous vous décrivons ci-dessous une liste non-exhaustive des frais liés à la plomberie qui seront à la charge du locataire ainsi que ceux à la charge du propriétaire :

A la charge du locataire : 

  • Changement du flotteur et du joint de la chasse d’eau des WC.
  • Changement colliers de canalisations.
  • Dégorgement des canalisations.
  • Remplacement des joints et colliers sur les robinets.
  • Changement du pommeau de douche 
  • Entretien annuel de la chaudière.
  • Ramonage des conduits d’aérations.
  • Remplacement des tuyaux de raccordement.

A la charge du propriétaire : 

  • Changement des WC si vétuste
  • Remplacement tuyauterie si usée par le temps 
  • Changement des pièces de la chasse d’eau en cas de vétusté
  • Remplacement de la chaudière
  • Réparations des canalisations dans les communs
  • Toutes réparations ou travaux à la suite d’une catastrophe naturelle (intempéries, …)

Et en cas de litige, que faire ?

Encore une fois ce type d’accord doit être pris au mieux dès l’entrée dans le lieu locatif afin qu’il n’y a pas de litiges et que chacun sache quelle sera sa part de responsabilité. Mais chaque situation observe un contexte spécifique qui doit être analysé au cas par cas. 
Parfois le locataire estime qu’il s’agit d’une réparation à cause de la vétusté de l’objet alors que le locataire trouve que l’entretien quotidien n’a pas été correctement effectué. Mais alors comment s’y retrouver en cas de désaccord ? 

La première étape clé pour la résolution d’un litige est : la discussion ! 
En tant que locataire et aussi en tant que propriétaire il est important que chacun prenne ses responsabilités comme il se doit mais aussi puisse faire des concessions quand c’est nécessaire et dans le but d’éviter que cela ne se termine au tribunal pour un problème de plomberie. 

En effet si aucuns arrangements à l’amiable n’est pris, il faudra obligatoirement passer par le tribunal. Une étape dommageable mais possible si l’un ou l’autre ne cède en rien ou refuse tout arrangement suite au problème de plomberie. Cette résolution sera non sans coûts pour l’un comme pour l’autre car il faudra compter les frais d’avocats, d’ouvertures de dossiers et tout autres frais liés à la procédure en justice.


En conclusion pour des problèmes de plomberie ou pour tout autre soucis…

En conclusion nous vous recommandons donc grandement d’avertir directement votre propriétaire si vous constatez que des signes de vétusté, d’usure sont en train de s’installer. Au plus vite vous notifierez ce constat à votre propriétaire au plus vite il pourra le prendre en charge et fera face à de moins gros travaux que si vous laissez s’accroître l’état vétuste de l’objet en question. 

 0495 / 60 37 39

plomberie